Comment mettre un site en conformité RGPD ?

Publié le : 22 octobre 20213 mins de lecture

Le RGPD ou règlement général sur la protection des données, qui vise à protéger les données personnelles et à optimiser leur traitement, est censé être pris très au sérieux. En fait, cette règle s’applique spécifiquement à tous les sites Web, qu’il s’agisse d’une entreprise ou d’une vitrine éditée par un expert.

Sans plus tarder, voici quelques étapes importantes pour rendre votre site web conforme aux exigences du RGPD ! 

Mettez à jour vos mentions légales ! 

Tous les sites web disposent de mentions légales qui détaillent la politique de confidentialité. Celle-ci permet aux internautes de comprendre leur collecte de données (quelles informations, dans quel objectif, etc.).

Par cette occasion, le RGPD vient de vous obliger à mettre à jour les informations légales sur son site Internet. En outre, l’internaute doit y avoir accès au moment de la collecte des données . La page en question est, alors, censée être visible sur tous les formulaires.

Veillez à personnaliser tous vos formulaires !  

C’est l’élément le plus touché par le RGPD. Les formulaires de contact et ainsi l’échange d’informations personnelles nécessitent quelques modifications. Ceci s’applique à tout genre de formulaire : demande de retour, contact, inscription Newsletter et ainsi de suite.

Dans ce contexte, il est utile d’obtenir le nom, le prénom, l’adresse e-mail et le contact téléphonique ou le prénom de l’internaute. Pour être en conformité avec le RGPD, vous devez, alors, vérifier quelques points :

  • ajouter une case à cocher (non sélectionnée par défaut) pour montrer que l’utilisateur accepte de partager ses fichiers personnels. 
  • définir la raison de la collecte des données en remplissant le formulaire pour recevoir la newsletter !
  • proposer aux usagers de se désinscrire à n’importe quel moment.

Exprimez vos données à la CNIL ! 

Toutes les sociétés de collecte de données doivent enregistrer cette collecte auprès de la CNIL. Le RGPD doit insister là-dessus, attention ! Il convient, en outre, de construire une bannière publicitaire compatible avec les cookies. Cette mesure est déjà vivement recommandée, si vous avez un site de commerce électronique.

Le champ d’action de la CNIL a été considérablement élargi. Par conséquent, il est nécessaire d’informer l’utilisateur à propos de l’utilisation de cookies sur le site web et d’obtenir une autorisation expresse (tout comme dans les formulaires). Les champs activés par défaut doivent être évités.

Alors, l’idée est de mettre une bannière publicitaire comme celle-ci :  » Le site Web utilise des cookies pour améliorer l’expérience Internet. Si vous continuez à naviguer, vous devez respecter la politique de confidentialité ». L’autorisation doit permettre à l’utilisateur d’accéder aux informations légales en cliquant dessus.

Plan du site